Vaccination Hépatite B

Clinique de vaccination voyage

L’hépatite B se contracte par voie parentérale par l’intermédiaire des produits sanguins et des injections. Le mode de contamination est également sexuel, mais aussi de la mère à l’enfant. Le virus de l’hépatite B est cosmopolite, mais les risques sont plus importants dans les pays tropicaux ainsi qu’au nord du Canada et au Groenland.

SYMPTÔMES

L’incubation de la maladie est variable (1 mois à 4 mois en moyenne). Comme pour l’hépatite A, les formes asymptomatiques sont les plus nombreuses. La forme aiguë comporte les mêmes signes cliniques que ceux observés lors d’une hépatite A, mais sa durée est souvent plus longue. Le tableau biologique comporte également une augmentation significative des transaminases hépatiques (ALAT et ASAT). Sérologiquement, le diagnostic est posé par la mise en évidence des marqueurs viraux spécifiques. L’évolution est en règle générale bénigne : l’apparition des anticorps protecteurs assurant l’immunisation définitive du sujet. Mais des formes sévères et fulminantes sont possibles. Dans les formes chroniques de la maladie, il faut surveiller régulièrement le taux des transaminases et les marqueurs sériques du virus.

PRÉVENTION

Le voyageur se prémunira du risque par la vaccination ; plusieurs vaccins issus du génie génétique existent:

Engerix B ®, Recombivax HB(pour adulte),

Engerix B ®, Recombivax HB(pour nourrisson et enfant),

Le protocole d’administration consiste, en général, en une 1ère injection suivie de 2 autres: un 1 mois plus tard, l’autre 5 à 12 mois après la première. Sauf pour certaines catégories de personnes (en particulier celles qui sont professionnellement exposées au risque) il n’y a pas d’injection de rappel à prévoir. Pour obtenir une protection plus rapide, chez des voyageurs se rendant dans des zones de haute endémicité et qui ne peuvent commencer leur vaccination que dans le mois précédent le départ, un schéma de 3 injections pratiquées aux jours J0, J7 ou J10 et J21, peut être réalisé. Dans ce cas, le sujet est protégé quelques jours après la 3ème injection, mais il faudra réaliser une 4ème injection 12 mois plus tard afin d’entretenir l’immunité. Ce schéma accéléré n’est pas applicable chez l’enfant.

Le Twinrix® est un vaccin combiné contre les hépatites A et B. Il existe une forme pour l’adulte (>16 ans) et une pour l’enfant (1 à 15 ans). La primo-vaccination comporte 3 doses administrées au premier jour, 1 mois plus tard et 6 mois après la 1ère injection. En cas de problème de santé, le voyageur non vacciné, devra refuser toute transfusion et toute injection qui risque d’être effectuées dans des conditions non stériles et avec des produits non sécurisés, c’est à dire avec des produits qui n’ont fait l’objet d’aucun contrôle et par conséquent qui ne sont pas garantis exempts du virus de l’hépatite B. Le virus étant également transmissible par voie sexuelle les rapports sexuels devront être « protégés » dans le cas de situations à risque.